Les 7 Chakras, ces centres énergétiques au pouvoir magique

Les 7 Chakras, ces centres énergétiques au pouvoir magique

Que signifie le mot chakra ? Où se situent les chakras dans notre corps ? Quel rôle jouent-ils ? Les chakras suscitent beaucoup d’interrogations et de questions. 

Le mot Chakra vient du langage sanscrit et signifie “roue” ou “disque”. La croyance en l’existence des chakras provient de l’hindouisme. Cette croyance, vieille de plus de 5 000 ans, affirme que notre corps humain possède 7 chakras qui sont de véritables centres énergétiques. Ces centres “spirituels” influencent l’harmonie entre notre corps et notre esprit. Ils peuvent être bloqués ou ouverts, alignés ou asymétriques. Chaque chakra représente une partie du corps, de bas en haut de la colonne vertébrale. L’énergie vitale d’un chakra à l’autre, et ce, toujours de bas en haut. Dès lors qu’un chakra est “bloqué”, la santé est affectée. Et ainsi, différents maux peuvent survenir : malaise, migraine, angoisse, addiction etc. Afin de vous éclairer davantage, voici, ci-après, la signification et le rôle de chacun de ces 7 chakras. 


Le chakra racine, également appelé Muladhara en indien, est le premier des sept chakras. Il se situe au niveau du périnée, à la base de la colonne vertébrale. Il contrôle l’énergie terrestre montant par les pieds afin de la stabiliser. Il permet de vous ancrer et de vous enraciner afin de ne faire plus qu’un avec votre vie. Ce chakra est le siège de votre vie et de vos besoins fondamentaux. Lorsque nous souffrons d’instabilité ou d’insécurité, cela provient d’un blocage au niveau de ce chakra. 


Dès lors que nous ne ressentons plus de plaisir ou de sensualité, cela peut provenir d’un blocage du chakra sacré. Il est le deuxième des sept chakras, et il se situe au niveau de la première vertèbre sacrée (environ cinq centimètres au-dessous du nombril). Ce chakra, appelé Swadhisthana en indien, influence nos désirs mais aussi nos plaisirs. Il est la clé afin de parvenir à notre épanouissement. Dès lors que le chakra sacré est fermé, nos énergies sexuelles sont bloquées. Nous souffrons alors de peurs liées à l’inconnu, à autrui, à la trahison, voire même à l’abandon. Et de ce fait, des problèmes physiques et psychiques peuvent apparaître et devenir chroniques. 


Si l’énergie et la détermination nous manquent, cela signifie très certainement que le chakra du plexus solaire est déséquilibré. La principale raison de ce déséquilibre est, bien souvent, le stress. Ce chakra, appelé Manipura en indien, se situe au-dessus du nombril et rayonne de l’avant vers l’arrière horizontalement. Il contrôle notre force, notre détermination et notre estime de soi. Et il détermine la qualité de nos rapports avec autrui. 


Lorsque nous souffrons d’angoisses, de colères, de jalousie, voire même d’intolérance, cela signifie que le chakra du cœur est bloqué. De ce fait, nous avons peur du rejet, nous subissons des échecs amoureux mais aussi amicaux et nous fuyons la réalité. Situé au niveau du sternum, le chakra du cœur, Anahata en indien, contrôle l’amour et permet de manifester la joie. Il émet uniquement des ondes positives et rayonne d’une couleur rose, se différenciant ainsi du chakra sacré plus sensuel et charnel. 


Lorsque le chakra de la gorge, ou Vishuddha en indien, est bloqué, notre capacité à communiquer est entravée. Ce chakra est le cinquième des sept chakras. Il constitue donc le cinquième centre énergétique. Et il se situe au niveau de la gorge, plus précisément au niveau de la septième vertèbre cervicale. Ce chakra est lié à notre capacité à communiquer, à nous exprimer mais aussi à notre capacité à écouter et à recevoir. En effet, si nous parvenons à communiquer notre demande, alors nous recevrons.


Concernant le sixième chakra, chakra du troisième œil, celui-ci régit notre confiance en nous. Appelé Ajna en indien, il se situe entre les deux yeux, au-dessus du nez. Il synchronise les deux hémisphères du cerveau : l’intuition à droite et l’intellect à gauche. Il faut savoir que bien généralement, notre vie extérieure est le reflet de notre vie intérieure. D’une certaine manière, nos pensées créent nos réalités physiques et peuvent parfois générer des blocages. Ouvrir son chakra du troisième œil permet alors de contrôler ce phénomène et de gagner en confiance, en lucidité et en intuition.  


Enfin, si  le chakra couronne, ou Sahasrara en indien, est bloqué, il devient difficile de parvenir au calme mental. En outre, ce chakra est celui-ci de l’harmonie. Il trône au-dessus de notre tête, et il est dirigé à la verticale. Le chakra couronne correspond au niveau de conscience le plus haut. Il permet de nous reconnecter avec notre partie éternelle : l’âme. Réussir à contrôler le chakra couronne, générera une force, issue de la fusion de la conscience et de l’énergie, qui redescendra jusqu’au chakra racine (premier chakra). 


Ainsi, afin de parvenir à cet équilibre entre les 7 chakras, nous avons associé une pierre fine à chacun des chakras. Vous trouverez nos recommandations dans l’onglet “boutique”, rubrique “parcourir par pierre”.