Roserose, entre Paris et Bangkok : le pari d’Armelle Cohen

Roserose, entre Paris et Bangkok : le pari d’Armelle Cohen

En 2013, Armelle et Joël Cohen décident de quitter la France afin de s’installer à Bangkok. Galeristes, ce couple décide d’ouvrir une galerie d’Art dans la capitale thaïlandaise afin de découvrir de nouveaux talents. Armelle et Joël sont tous les deux issus du monde de l’Art. Armelle aime particulièrement flâner dans les marchés vintages de la ville à la recherche de sources d’inspiration. Très vite, l’atmosphère artistique et l’effervescence de cette ville nourrissent l’inspiration de la créatrice. Bangkok regorge de pierres semi-précieuses venues d’ici et d’ailleurs. 

Armelle Cohen crée tout d’abord des sacs à main en peau exotique. Très vite, ses proches sont séduits par ses créations. Les commandes se multiplient. Et ce ne sont plus uniquement ses proches qui lui passent commandes mais également des amis d’amis venus d’Asie ou des Etats-Unis… Alors, en 2015, Armelle saute le pas : c’est la naissance de Roserose Paris. Armelle et Joël installent leur showroom au-dessus de leur galerie d’Art.  La créatrice mêle des influences rétro à un style parisien, joue avec les couleurs, avec des matières de caractère, et donne ainsi un esprit bohème chic à chacune de ses créations. Puis, Armelle se lance dans la confection de bijoux ornés de pierres semi-précieuses. Son objectif est clair et précis : faire du bien et donner confiance grâce à un bijou. Les pierres sont minutieusement choisies pour leurs bienfaits et les combinaisons de pierres précisément élaborées pour leur puissance énergétique. 

Armelle oscille entre Bangkok et Paris. Ses aller-retours en France lui permettent de rencontrer ses clientes et de visiter ses points de vente. 

En 2019, Armelle se lance un nouveau pari. Sensible au changement climatique et à l’évolution de la demande de ses client(e)s, Armelle Cohen décide, avec son fils Dimitri, de lancer sa marque de sacs à main et accessoires vegan : Tanha. Le logo de la Maison Tanha reste le même que celui de Roserose Paris. Mais cette fois-ci les cuirs et tissus utilisés pour confectionner les sacs à main sont 100% vegan. Les modèles portent les mêmes noms. 

L’année 2020 bouleversera à jamais nos sociétés et notre façon de vivre. Face à ces changements, Armelle Cohen décide de retravailler son site internet et de modifier son mode de fonctionnement. Ce site internet est désormais uniquement consacré aux bijoux. Le compte Instagram @Roserose.paris est exclusivement dédié aux bijoux. 

Roserose Paris est plus qu’un pari, c’est une aventure, une reconquête du bien-être et l’expression d’un savoir-faire.